Flor, Paul, Dom et Mani on the road

Nébuleuse de platines

image

Nous voilà enfin prêt à partir de l’Algarve pour remonter vers le nord du Portugal. Mais avant tout, nous allons faire notre tournée d’au-revoir à tous ces gens qui nous ont tant touchés. Destination maître Babal et Santa Woody. Évidement nous y passons 2jours car la folie du jeu nous emporte avec elle. Babal nous rappelle que ce soir comme tous les vendredis il y a une soirée à Tojeiro. La fameuse pizza night.

Tojeiro c’est une ferme de « woofing » qui organise chaque semaine une party avec pizza à volonté et des DJ qui enflamment le dancefloor.

image

Du coup curieux et gourmands comme nous sommes, nous ne pouvons pas résister à la tentation de découvrir un nouveau lieu.

Après quelques ravitaillements indispensables, nous arpentons donc le chemin de cet intriguant endroit. Route cahoteuse et poussière passées nous arrivons dans une belle prairie bardée de camion en tous genres longeant la route.

image

image

Un camion de Bombeiros, on ne sait jamais si la soirée s’enflamme!

image

A coté de la route, une petite rivière qui permet de se remettre des soirées trop fortes en médronho

image

image

image

image

La pizza party se déroule sur les hauteurs du coin. Nous suivons donc ce petit chemin traversant des jardins sauvages pour arriver à l’entrée du domaine. Là un guichet avec une simple formule (10€= pizza à volonté + 2 boissons et une promesse de musique jusqu’à l’aube).

image

image

image

image

image

image

 

Nous entrons donc dans ce petit temple de la nuit. Pour d’écrire l’endroit, il faut imaginer une grosse paillote, collée à flanc de montagne, avec une quinzaine de woofeur qui s’exécutent à différentes tâches. Côté cuisine, c’est l’industrie de la pizza artisanale. Un énorme four à bois, une table remplie de pizzas classées en 3 catégories : Carne, peixe (poisson) et Veggie !  Nous nous empressons de prendre quelques parts, nos bières et d’aller découvrir plus en détail les lieux. Nous arpentons donc le flanc à côté du dance floor pour se poser sur d’anciens sièges auto disposés avec parcimonie, qui donnent l’impression de plein de petites alcôves dominant une vue magnifique.

image

image

On a vraiment l’impression au fur et à mesure de vivre en plein 70’s. Des familles, des jeunes couples, des vieux, des barbus, tous sont venus partager ces  instants avec cette chose en commun, un sourire constant. En descendant, nous retombons sur Jordan, un surfeur, prof de plongé précédemment rencontré à notre arrivée. Il nous présente à ses amis : Doog et Fabio ainsi que Albert le DJ résident.

image

Jordan l’ami surfeur

image

Doog et Fabio

Inutile de préciser qu’à ce moment-là, nous avons été pris en charge. Il y a des coups de foudre en amour mais également en amitié.

image

image

Et l’on retrouva notre norvégien vagabon, Martins

image

Nous sommes devenu des lors inséparables. Une petite tribu.

Une fois de plus on sent  que le magnétisme du Portugal va nous faire rester dans le coin. La plénitude de l’instant a eu, encore une fois, raison de nous.

image

 

2 Commentaires

  1. BOO BOO
    22 mai 2016    

    C’est du gros les hippies teufeur portugais sont dans la place!!!!!! Et dédicace à Koogy qui doit kiffer la tete de mort au début! :)

  2. menard menard
    29 juin 2016    

    chapeau , respect et merci ….j y pense je file remplir la cambuse…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

décembre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents